Un ami nous a quitté

Chers échéphiles,

                            sur le site fédéral, c’est par l’intitulé de l’objet de ce mail qu’il nous est fait part de la disparition d’un joueur que nous ne connaissons pas toujours, mais ayant oeuvré à la progression des échecs.

    Aujourd’hui c’est à moi de vous faire part du décès, ce matin, d’un de ceux là,  Patrick MARTINEZ.

    Il luttait depuis environ 2 ans contre ce qu’on appelle une “longue maladie”. Il y a un peu plus d’une semaine, j’avais pu lui parler et alors qu’en soins palliatifs à domicile, il se savait condamné, j’avais reçu de cet amoureux de notre sport qu’il ne pouvait même plus pratiquer, une leçon de vie.

    C’est son épouse Danilèle qui m’a informé de la disparition de Patrick. Il sera incinéré à Le Creusot et ses cendres placées au columbarium de Luzy, la commune où il vivait depuis quelques années, ce lundi. J’ai cru comprendre qu’il n’y aurait pas de cérémonie particulière. Son épouse m’a demandé de prévenir les joueurs d’échecs.

    Lorsque Patrick est arrivé sur Metz, il y a une vingtaine d’années, il avait été présenté à l’A.G. par le président de son nouveau club comme ” un ancien 2000″. Mais personne n’avait parlé de son passé de problémiste. Par la suite, j’ai pu apprécier ses qualités dans ce domaine et c’est par hasard, en feuilletant un ancien Europe Echecs, j’ai su qu’il avait été publié à plusieurs reprises pour la qualité de ses problèmes, ce dont il ne se vantait pas. Il a d’ailleurs tenu un blog ( archives.problemiste@free.fr ) dont j’ai entendu louer les qualités encore cet été lors du championnat de France à Nîmes par l’ancien champion de France Emmanuel BRICARD.

    En 2003 il a fait partie du groupe de joueurs qui ont tenté l’expérience de la création d’un club qui se voulait tourné vers la formation et plus particulièrement celle des jeunes ; c’est ainsi qu’il est devenu le secrétaire de l’Ecole Française des Echecs de Metz qu’il a quitté pour des raisons professionnelles et est retourné vers sa chère Bourgogne.

    Nous serons nombreux à garder longtemps le souvenir de ce personnage atypique de notre microcosme ; ses diverses facettes laisseront aux uns et aux autres des souvenirs divers.

Il était mon ami.

Bien tristement à vous,

                                Philippe PIERROTUn ami nous a quitté

One thought on “Un ami nous a quitté

  1. Il aurait beaucoup de choses à dire et Internet n’es pas forcement le lieu pour cela. Pendant plusieurs années Patrick a maintenu le site web de l’EFE. Et il a fait cela d’une manière très particulier. Un bonne exemple c’est le suivant qui date de presque exactement dix ans:

    http://archivesproblemiste.unblog.fr/2009/04/18/vendredi-ordinaire-2/#more-259

    Intitulé comme vendredi ordinaire il nous présent un de nos innombrable tournois de blitz. Comme clin d’oeil à ma présence comme Allemand il en fait un tournois international. Il en manquant pas les fotos avec son style proper a lui: des pièces d’échecs au premier plan. Mais très particulier de lui est aussi le plaisir de documenter sa proper défait contre Jacques dans une série de photos tracent le changement de chance au jeu sur le visage de son adversaire.
    Patrick soulignais toujours l’importance de faire des photos de toute le monde: “Comme ça les femmes peuvent être sûre que leurs maris étaient vraiment aux club ce soir.”
    Moi, j’étais en plus d’être son ami et camarde de club à cette époque son stagiaire au service des ancienne combattants. Et j’ai vu de très près avec combien de soin il composait ce petits pages de documentation de la vie du club. Les résultat, qu’on peut voir toujours sur internet, est plus un album de photos de famille que le site d’un club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *