“Tour” de Moselle 2015 : Prologue !

Merci à Matthis Libaud et Alexis Cahen pour la co-écriture de cette article !

-Bonjour à tous, Bonjour Laurent et bienvenue sur ce live pour suivre ces Championnats de Moselle 2015.

-En effet mon cher Thierry, beau tour de 7 étapes en perspective pour nos coureurs.

-Haha, c’est bien vrai, un nombre de participants en forte hausse cette année, puisque nous atteignons le nombre de 29 participants pour la catégorie reine.

-29 ? Non ! On m’informe à l’instant dans l’oreilette que Joffrey Contador, le tenant du titre, ne participera pas à cette épreuve, lui qui est, et qui le sera encore pour quelques jours, le tenant du titre, vainqueur de l’édition 2014 ! On le voyait mal gagner cette année, mais cela fait un outsider en moins, c’est clair !

-Quel dommage ! Nous lui souhaitons un prompt rétablissement… Laurent, pourriez-vous pour les téléspectateurs qui nous regardent nous annoncer les forces en présence de cette édition 2015 ?

-Je m’y colle tout de suite !

Tout d’abord, comment parler de ces Championnats sans aborder l’armada “Sky Fischer” ? Entre Bradley Siranush, leur nouvelle (et déjà très impressionnante)recrue, le jeune de la maison qui monte Etienne Froome, et le fidèle équipier Jesus Porte, qui aurait sa place de leader dans n’importe quel autre équipe, la gestion des égos va être compliqué pour le Team Manager Dave Pucher ! De plus, cela manque d’équipier… Qui acceptera de rouler derrière les échappées quand cela sera nécessaire ?

-Eh oui, il n’empêche qu’on voit mal comment la victoire pourrait leur échapper cette année encore, si l’on rajoute le départ de Joffrey Contador qui, bien qu’il ne possédait pas une team très forte (pas de team du tout…), pouvait jouer les troubles-fêtes…

-Ne parlez pas trop vite, cher ami… Que faites-vous de la MoviEFE ? Un leader Mark Cahendish en grande forme, qui a fait grand bruit lors du dernier Open de Metz. En effet, se sachant pas très bon grimpeur, il l’a joué à la Indurain de la belle époque : J’écrase le Tour dès le départ, puis je contrôle, se permettant même le luxe de laisser la victoire à son camarade Ernesto Valverde sur les Champs, pour que celui-ci puisse le rejoindre sur le podium.

-En effet, mais je le trouve pas suffisant armé pour la Montagne..

-Vous savez, tout est possible avec une bonne équipe à sees côtés, et la MoviEFE m’apparait au-dessus du lot dans ce domaine : Elle possède des équipiers sans ambition très loyaux et entièrement dévoué à leur leader, et possède de plus un très bon grimpeur Ernesto Valverde, capable d’accomapagner son leader dans la montagne… Enfin bref, je miserai bien quelques pesetas dessus !

-Oui, belle opposition de style en tout cas qui nous attend.

-Pour cette première étape, pas grand-chose à dire, sans doute la victoire d’un sprinter, les favoris s’observeront et essayeront de ne pas se prendre de coup de bordure principalement je pense. On y verra plus clair demain, avec quelques semblants d echocs qui arriveront…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *