Rapide de Sarreguemines 2013

 Ce dimanche 7 Juillet , 58 participants étaient réunis  au Casino de

Sarreguemines pour disputer  le 17ème mémorial Patrice Fabing . 

Parmi eux , 4 joueurs du club :Claire , Nicolas  , Bruno Lamotte et moi même(Alexis) . 

Quelle belle salle du casino nous trouvâmes !   Très bien éclairé  , le Casino est un endroit agréable  pour disputer un tournoi d’échecs convivial . En plus , le temps était magnifique (donc quoi de mieux que  de rester assis sur sa chaise , enfermé entre 4 murs pour disputer 7 parties d’échecs ! ) . Le niveau était assez relevé avec une moyenne élo de 1690 ,  donc seul Nicolas Lamotte était appareillé fort à la ronde 1 ( il a un élo de 1780 ) .

Ce tournoi était l’occasion de rencontrer  des grands maîtres comme Sébastien Feller , Slim Belkhodja ,  Nicolas Brunner , Christophe Philippe …  Voici les résultats de chacun : 

–          Je me classe  13ème sur 58 avec 5/7 .  C’est la première fois que j’arrive à faire 5 pts dans un tournoi adultes . J’ai notamment battu  un 1830 , un 1970 , et un 2100 . Je réalise une perf FFE de 2080 . J’ai remporté le 1er prix  de 20 euros de la tranche élo de 1401 à 1600 . 

–          Nicolas Lamotte  , en grande forme finit 21ème sur 58 avec 4/7. Il a notamment battu un 2010  . Il réalise une haute perf FFE à 1979 . Nicolas a remporté la coupe du 1er Cadet .       

–          Claire Lamotte réalise un tournoi correct en finissant 36ème sur 58 avec 3/7 . Elle a eu la malchance de jouer à la dernière ronde contre le 2090 Joeffrey Pouchon sans ça elle aurait sans doute fini avec 4/7 . Elle réalise une perf conforme à son élo de 1640 . Néanmoins , elle obtient le 1er prix féminin du tournoi et empoche donc 25 euros . 

–          Enfin Bruno Lamotte , en petite forme , finit 52ème sur 58 avec 2/7  . Nul doute , que le soleil et la chaleur sont la cause de cette soudaine défaillance ….

Rendez vous l’année prochaine pour la 18ème édition de ce  sympatique mémorial , ésperons que le soleil ne fasse pas trop de dégâts l’année prochaine ! 

Alexis Cahen .   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *