Clément à Riga aux Championnats d’Europe U10: 5/6 après une victoire Ronde 6!

A la faveur d’une victoire hier face à l’azéri Orujov (1692), Clément a reprit sa marche en avant et se repositionne parmi les meilleurs avec 5/6. Avec encore 3 rondes, le sprint final est lancé et le titre est encore à portée de main!

Clément lors de la journée de repos devant la tombe du “magicien de Riga”, Mikhail Tal, champion du monde d’échecs en 1960!

Avec les noirs, Clément est entré dans la fameuse variante qui gambite le pion d5 pour rapidement avoir un avantage de développement. Visiblement en “terra incognita”, l’azéri a répondu par le surprenant (et sans doute mauvais) 10.Db3?! au lieu du plus conventionnel 10.Cc3, ce qui laisse aux noirs une position agréable malgré le pion de moins. Et là, il s’est passé une série de coups que je ne pourrai pas expliquer… Clément réfléchit 17 minutes pour jouer le prometteur et intéressant 11…Da5, son adversaire répond très logiquement par 12.Rb1 et là…Clément dépense 40 (!) minutes pour revenir à la case départ en jouant 12…Dd8??! Ceci va avoir pour conséquence de laisser Clément avec environ 35 minutes alors que nous ne sommes qu’au 12e coup… Par chance, les blancs prennent aussi tout leur temps et au 23e coup les deux joueurs n’ont plus que 5 minutes chacun!

A partir de là, il est clair que la pendule va principalement déterminer du vainqueur avant le 40e coup. Et à ce jeu là, c’est Clément qui va le mieux tirer les marrons du feu car malgré le pion de moins, les noirs ont un jeu plus facile, comme en témoigne le fort 21…b5! Dans une position difficile face à la paire de fous du français et avec plus qu’1 minute à la pendule, l’azéri gaffe par 27.Ce3?? et Clément ne manque pas l’occasion de gagner une pièce en triple-clouant le cavalier e3. Avec une pièce de moins, les blancs continuent par inertie et espèrent une erreur dans le zeitnot… Cependant, la technique de Clément est sans bavure, l’erreur ne viendra pas, et les blancs déposent les armes au 37e coup dans une position désespérée, avant même le contrôle du temps!

En conclusion, encore une partie surprenante avec cette manœuvre Da5-Dd8 de Clément qui lui a couté plus d’1 heure à la pendule et – il faut bien le reconnaître – une partie qui s’est finalement décidée grâce à la pendule. Le plus important est qu’avec 5 points sur 6, Clément partage la 4e-7e place, à un demi-point seulement du trio de tête, composé toujours de la surprise arménienne Pashikyan (1489), du géorgien Nemsadze (1710) et du turc Turkmen (1820). C’est ce dernier que Clément affrontera aujourd’hui, table 2 avec les blancs : Une victoire est impérative pour espérer viser le titre et continuer à nous faire rêver, allez Clément!! Pour suivre la partie, rendez vous sur Chess24 ou la partie de Clément sera retransmise en direct à partir de 14h30 (heure française) à ce lien : https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/european-youth-championship-2018-u10/7/1/2

A noter que dans ce groupe les français sont particulièrement bien placés : Table 9 aujourd’hui aura lieu le duel franco-français Matsumara (1652) – Materia (2033) et l’on ne manquera pas de suivre en direct la partie de Jan Zienkiewicz (1685), table 5 avec les blancs face à la tête de série numéro 4 : L’espagnol Habans, classé 1992 élos

Vous pouvez consulter les appariements et résultats du tournoi à ce lien : http://chess-results.com/tnr367947.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *