Moselle Jeunes

Ce samedi 17 Novembre nos 3 équipes ont perdu dans cette compétition de 2 fois 20 minutes. Encore un peu trop “débutants”, mais avec des jeunes qui pour la moitié de nos participants ont débuté cet été lors de l’animation estivale c’est l’apprentissage de la compétition.

EFE 1 contre Tressange 6 à 10

Photos de nos 5 joueurs

.

.

.

.

Fischer 1 contre EFE 2  13 à 3

Thionville 1 contre EFE 3 (notre équipe de filles)  11 à 5

prochaine ronde le samedi 12 Janvier

ci dessous d’autres photos de l’équipe 1

Lire la suite

Phase qualificative jeunes pour la Moselle

La phase qualificative jeunes pour la Moselle se déroulera le dimanche 16 décembre 2012 à Thionville et sera organisé par GK 3000 en partenariat avec le CME.
Cette phase qualificative est un “passage obligatoire” pour les jeunes (de Ppou à Min) désirant participer aux championnats de Lorraine jeunes.
En voici les détails :
Adresse du jour :
Maison de Quartier  Dupont des Loges
81A rue Dupont des Loges
57100  THIONVILLE
Tournoi en 7 rondes de 2 x 20 min. organisé par catégorie, en différenciant si possible (selon le nombre de participants) les sexes.
Début des rondes à 10h 15 et clôture du pointage à 09h 45.
Coupes aux deux premiers de chaque catégorie et récompenses à tous les participants.
Le montant de l’inscription a été fixé à 3€ (quelque soit la catégorie)
Inscription :
Par mail : romarchal@aol.com
Par tél : 03 82 55 30 95  (si absent laisser message sur répondeur)
Clôture des inscriptions : vendredi 14 décembre minuit.

Theo dans le Top 5 !

Théo Ciccoli -ici en photo avec Albert Tomasi-, Cécile Haussernot et Bilel Bellahcene terminent tous dans les dix premiers avec huit points.(photo et article sur le site de la FFE)

.

Si la victoire de Theo à la 10e ronde avait bénéficié d’un petit coup de pouce de l’adversaire qui avait abandonné dans une finale complètement nulle, celle de la dernière ronde n’est dûe qu’à lui-même. Avec les Noirs, il a dominé de bout en bout le Chinois Zhuang dans une partie à sens unique. Ouverture mieux maîtrisée, avantage positionnel en milieu de partie et combinaison tactique pour conclure.

Du coup, avec 8/11, Theo termine à une exceptionnelle  5e place (4e ex-aequo) de ces championnats du monde. Laquelle confirme la 4e (3e ex-aequo) obtenue lors des championnats d’Europe à Prague en août dernier.
A l’issue de ces deux campagnes internationales, les satisfactions sont nombreuses pour le jeune joueur de l’EFE Metz.
  • Si on établissait un classement cumulé des championnats d’Europe et du monde, Theo serait premier, puisqu’à Maribor, il termine loin devant les trois médaillés de Prague.
  • Aux championnats d’Europe tout comme aux championnats du monde, il est le Français qui marque le plus de points, toutes catégories confondues.
  • Il ne perd qu’une partie aux championnats d’Europe et une aux championnats du monde. En 20 rondes. La preuve d’une belle solidité.
  • Pour ses premiers championnats internationaux, le jeune Messin a fait preuve d’une incroyable résistance, puisque toutes ses parties des championnats d’Europe et du monde ont duré plus de trois heures. A Maribor, il ne perd finalement qu’une seule partie, celle qui s’est jouée en soirée et qui s’est poursuivie au-delà de 20h.
  • Théo a démontré un jeu très diversifié dans les ouvertures. A Maribor, il a en effet ouvert par 1.e4 ; 1.d4 et 1.c4.
Autant de points très encourageants pour l’avenir et qu’il va falloir maintenant confirmer.
.

article du site de la FFE

photo de l’équipe de France

Tout comme Andreea Navrotescu , Cécile Haussernot enchaîne les victoires en cette fin de tournoi. Les deux joueuses rejoignent les premières tables à la dernière ronde, et leurs parties seront retransmises aujourd’hui.

Bilel Bellahcene, le plus sérieux espoir de la délégation, a annulé hier et devra l’emporter aujourd’hui sur le russe Kozionov (2263) s’il veut obtenir ce podium qu’il mérite.

Le petit-poussin Théo Ciccoli, qui totalise sept points, aura également l’occasion de se placer à une superbe place.

Après une bonne ronde 10, les petits bleus devront multiplier les exploits aujourd’hui s’ils veulent confirmer leur bonne prestation d’ensemble lors de ces championnats du monde.

Ronde 10: Petit coup de pouce du destin pour Theo

.
On sait que dans un tournoi d’échecs la réussite (à défaut de dire la chance) joue un rôle parfois important. On sait aussi que la chance (disons le, cette fois) sourit aux audacieux et qu’il faut savoir la provoquer.
C’est assurément ce que Theo a su faire dans cette 10e ronde face au Bielorusse Stsiapnou.
On se demandait bien ce qu’il pouvait encore espérer en poursuivant une finale Tour et 3 pions f, g et h, contre Tour et 3 pions f,g et h complètement symétrique. De nombreux joueurs adultes, qui auraient déjà partagé le point depuis longtemps, peuvent prendre exemple sur la combativité du jeune Français. Deux pions s’échangent de chaque côté, et bien évidemment la position est encore plus égale, mais ça continue quand même. Jusqu’à ce que Theo parvienne à gagner le pion de l’adversaire qui, dépité … abandonne. Alors que la finale Tour et pion contre Tour reste complètement nulle. Mais visiblement, les connaissances en finale de Tours du Bielorusse étaient très sommaires et il n’avait probablement jamais entendu parler de la position de Philidor.
Il est d’autant plus surprenant d’abandonner une finale de Tours avec un pion de moins que, dans cette catégorie des moins de 8 ans, les parties vont souvent jusqu’au mat, même avec une Dame de moins. 
En tout cas, en voyant l’adversaire écrire 1-0 et signer la feuille de partie, Theo eut un peu de mal à en croire ses yeux. Mais bon, il n’allait tout de même pas refuser l’abandon de son malheureux adversaire.
Du coup, grâce à ce petit coup de pouce du destin – on dira une récompense pour sa combativité, puisque cette partie de 57 coups et de tout juste 3 heures est la plus courte de Theo depuis le début du championnat -,  le jeune Français se retrouve on ne peut plus dans la course pour une place d’honneur. Une victoire demain à la dernière ronde face au Chinois Zhang lui assurerait d’être dans les dix premiers. Et peut-être même encore mieux en cas de nouveau petit coup de pouce du destin.