Un Messin au pays des Tchèques ! (5) Ronde5 : Un quatuor en tête avec 3/4 …

«Un bon joueur a toujours de la chance … » (José Raoul Capablanca)

C’est Capablanca , le champion du monde Cubain qui avait prononcé ces paroles . Théo rencontrait aujourd’hui l’Estonien Aleksander Pedoson (1657). Il avait la chance de jouer avec les blancs un adversaire avec un élo inférieur à ceux joués précédemment . Le but du jour était simple : Il fallait scorer !

 

Pedoson Georg Aleksander

Pour cette ronde 5, Théo nous démontre, à nouveau sa connaissance de nombreuses ouvertures . Après (1.c4) , (1.d4) , c’est maintenant par (1.Cf3) que Théo décide d’ouvrir. A haut niveau, on dit qu’il ne faut jamais jouer 2 fois la même ouverture dans  le même tournoi . Théo suit déjà cette « règle » Finalement , les deux joueurs transposent rapidement dans une position d’Anglaise. Après le débat théorique habituel, quelque chose d’étrange va se passer au 13e coup : Après (13.Dd2 ? ,Ca5 !) Théo est obligé de rejouer sa dame par (14.Dd3). Puis, l’Estonien plante un Cavalier en c4 au 15e coup . Les noirs sont un peu mieux… Au 18e coup, Théo parvient à échanger le fort cavalier. Théo égalise la position ce qui est normalement le travail des noirs et non pas des blancs ! De longues manœuvres s’en suivent , et l’Estonien obtient un bon avantage d’espace au 29e coup. Puis, au 32e coup alors que la position de Théo commence à se dégrader , le Messin propose nulle … et l’Estonien accepte !! Il a eu sans doute peur de continuer face à un adversaire qui lui rendait plus de 200 point élos d’écart ! Un bon joueur a toujours de la chance !

 

Ne nous voilons pas la face : Ce match nul concédé est clairement un coup dur pour le Français . Aujourd’hui il n’a pas été convaincant du tout. N’obtenant rien pendant toute la partie, malgré les pièces blanches , Théo n’a pas pu  lutter pour prétendre à l’avantage. Par contre, il a été très malin de proposer nulle lorsque il sentait que ça commençait à chauffer pour lui ! Il se doutait que l’Estonien prendrait peur face à un joueur de 200 élos de plus que lui ! Désormais il faudra que Théo élève son niveau de jeu si il veut gagner le tournoi . Les 2 prochaines parties seront décisives pour aborder le money-time ! Théo n’aura plus le droit à l’erreur !

 

Grâce à la victoire de Persanyi (3) sur Mitev (3,5) , 4 joueurs sont désormais en tête avec 3/4 : Ciccoli,Pedoson,Persanyi et le très surprenant Letton Daniils Horobrijs (1548) qui vient d’aligner 3 victoires de rang , face à des joueurs plus fort que lui ! Un groupe de 5 jeunes (dont le Français Bassini !) sont en chasse-patate à ½ longueur du quatuor de tête .

 

Au cinéma demain lors de la séance de 15h !

1. Barnabas Persanyi 1737 (4)       VS       Théo Ciccoli 1878 (4)

Persanyi Barnabas

2. Aleksander Pedoson 1657 (4)        VS       Daniils Horobrijs 1548 (4)

 

La tête de série N°1 contre la N°3 , un match passionnant en perspective !

 

Le lien vers les parties en direct , début à 15h heure française :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

Le lien vers l’article de la ronde précédente :

http://efemetz.unblog.fr/2014/08/30/un-messin-au-pays-des-tcheques-4-ronde4-une-nulle-en-demi-teinte/

 

Alexis Cahen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *