Clément vice-champion d’Europe U10 à Riga!!!!!

Il l’a fait! Après une nulle rapide en 11 coups avec les noirs dans la dernière ronde, Clément termine 1er-3e avec 7.5/9 et prend au départage la 2e place de ce championnat d’Europe U10!!!

Clément (presque) sur le toit de l’Europe avec son titre de vice-champion U10 !!

Trois champions sur le podium avec 7.5/9! 1er : Le CM russe Pingin (2040), 2e Clément (2023) et 3e le biélorusse Bialiauski (1633)

Opposé ce matin avec les noirs à la tête de série numéro 1 et Champion d’Europe 2017 en titre, la tâche s’annonçait compliquée pour Clément. De nombreux scénaris pour le podium étaient possibles (voir l’article précédent pour tous les cas de figure : http://efe-metz.fr/clement-a-riga-aux-championnats-deurope-u10-7-8-apres-une-victoire-ronde-8/

Il était en tout cas clair qu’une victoire lui garantissait au pire la 2e place, une nulle pouvait aboutir à n’importe quelle place du podium tandis que même avec une défaite, la plupart des scénaris donnaient Clément 3e. Etant donné que le russe avait de bonnes connaissances sur la Najdorf privilégiée par Clément, ce dernier se tourna vers une structure avec 3…g6 qui déboucha sur une sicilienne Rossolimo. Les deux joueurs suivent une des variantes théorique, et les blancs semblent vouloir du sport sur l’échiquier avec 10.0-0-0 débouchant sur des roques opposés. Après 10…e5, on ne peut pas dire que la position noire soit meilleure que la position blanche mais le jeu est sans doute plus facile pour Clément (jouer Dd6 pour faire b5-b4 et l’attaque noire est plus “intuitive” à monter que l’attaque blanche. Et là, surprise : Le russe accompagne son 11.Tdg1 (pour jouer g4) par une proposition de nulle!

Après quelques minutes de réflexion, Clément choisira la prudence en acceptant la proposition, ce qui lui assure un podium! Restait à savoir la couleur de la médaille, les 3 places étant toujours possibles… Dans tout les cas, il fallait compter sur une défaite de l’arménien Pashikyan table 2, à qui une simple nulle suffisait pour ravir le titre au nez et à la barbe du français et du russe!

Seulement voilà, l’arménien a joué une mauvaise ouverture, subit un pressing tout au long de la partie de la part du biélorusse qui joue pour une médaille en cas de victoire et alors qu’il semblait que l’orage était passé… Pashikyan gaffe terriblement et doit abandonner! Le biélorusse qui a un mauvais départage s’assure de la 3e place tandis que les places 1 et 2 sont encore indécises! Il faudra attendre les résultats de toutes les parties pour constater que malheureusement le russe possédait une départage supérieur de 1.5 point, ce qui lui permet de devenir double champion d’Europe à seulement 10 (!) ans et laisse le titre de vice champion au français! Ayant commencé avec 2.5/4 puis aligné 5 victoires consécutives, Bialiauski se pare de bronze après une remontada surprenante. Le coup dur est pour l’arménien Pashikyan, leader durant tout le tournuoi et à qui une nulle suffisait dans la dernière ronde pour ravir le titre qui termine au pied du podium avec le pire des scénaris possible… Il pourra tout de même se consoler avec les 183 (!!) points élos qu’il a gagné tout au long du tournoi.

Bref, le titre de champion d’Europe n’était pas loin, mais cette 2e place reste une performance exceptionnelle de Clément qui doit être aux anges, qui rend fier tous les joueurs du club et fait honneur à la ville de Metz et à l’équipe de France d’échecs : Un immense bravo champion!!!

Clément à Riga aux Championnats d’Europe U10: 7/8 après une victoire Ronde 8!! Ronde 9 pour le podium a 10h15 en direct!

A nouveau une très belle partie de Clément hier qui l’a emporté face au géorgien Nemsadze (1710) avec les noirs, il intègre ainsi un trio de tête avec 7/8 et le podium est plus que jamais d’actualité, tout comme le titre!!

Pour cette 8e ronde sous tension, le géorgien a ouvert par 1.c4 mais avec 3.e4 les blancs décidèrent finalement de renter dans une Est-Indienne variante Saemisch. Au vu de la rapidité des coups des deux joueurs, je devine qu’ils suivent leur préparation. Il est à souligner la manœuvre instructive de Clément avec 7…a6 (qui menace 8…b5) et sur 8.a4 des blancs, 8…a5! Ici, il semblerait que les noirs perdent un temps en jouant a7-a5 en deux coups, mais le but était de provoquer a4 des blancs, ce qui n’aurai pas été joué si Clément avait immédiatement joué a5! Subtilités subtilités… Conséquence de ce tour de passe passe : La case b4 est au main des noirs et Clément en profite pour faire bondir un cavalier par 9…Ca6 et 10…Cb4. Les blancs confirment leurs intentions d’agresser le roi de Clément avec 11.g4 et ce dernier de répondre prosaïquement par 11…Fe6 dans le but de réagir au centre, ce qui sera fait avec 12…d5! Première erreur stratégique des blancs en répondant par 13.e5 et 14.e5 qui affaiblit de nombreuses cases.

Les blancs n’ont pas roqués, ce qui laisse à Clément plusieurs options tactiques, et ce dernier opte pour 17…Cxc5?! (17…Fxg4!! semblait quasi décisif) qui force des échanges généralisés et débouche sur une finale avec beaucoup de pièces et une meilleure structure de pions pour les noirs. S’en suite des coups précis de part et d’autres, les blancs s’accrochent et arrivent à échanger de nombreuses pièces pour rentrer en finale avec la paire de fous pour Clément face au duo Fou + Cavalier. Et c’est au 38e coup, tout juste avant le contrôle du temps que le géorgien gaffe avec 38.Fb4, qui laisse gratuitement 38…Fxh4, qui gagne un pion! Sans doute que les blancs pensaient que ce pion n’était pas important et qu’ils pouvaient ériger une forteresse mais il n’en est rien : Après 40…e5 le contrôle du temps est atteint avec une position qui semble proche d’être gagnante -si ce n’est déjà gagnante- pour Clément. En effet, pion de plus paire de fou et avantage d’espace, ça commence à faire beaucoup! Sous grande pression dans cette finale, les blancs ont continués de jouer vite sans profiter de leur 30 minutes en plus et commettent l’irréparable avec 42.Cc1?? qui attaque le fou b3 de Clément… oui mais 42…Fg5+! le roi doit bouger et le fou va capturer le cavalier c1 grâce l’enfilade ! Son adversaire a immédiatement abandonné.

C’est donc une très bonne tendance depuis 2,3 parties avec une précision dans le jeu de Clément qui commet moins d’erreur et gère mieux son temps. Avec 7/8, Clément est en 2e position avant la dernière ronde! Il est a égalité avec l’arménien Pashikyan qui est 1er avec un excellent départage tandis que Clément a un départage légèrement supérieur sur le russe Pingin, 3e avec 7/8 également. Avec 6.5, Bialauski, 4e, représente encore une menace tout comme le russe Kolesov, qui a 6/9.

Pour la 9e ronde, c’est le gros choc table 1 : le CM et ex champion d’Europe Artem Pingin (2040) affronte Clément : Le vainqueur s’assure d’avoir au moins la médaille d’argent, voir l’or en fonction des résultats de Pashikyan qui joue table 2 contre le 4e, Bialauski.  Pour suivre la partie, rendez vous sur Chess24 ou la partie de Clément sera retransmise en direct à partir de 10h15 (heure française) à ce lien : https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/european-youth-championship-2018-u10/9/1/1

Vous pouvez consulter les appariements et résultats du tournoi à ce lien : http://chess-results.com/tnr367947.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30

Pour récapituler :

  • Si Clément gagne et que Pashikyan gagne, Clément est 2e à cause du départage de la confrontation directe et si Pashikyan annule ou perd, Clément est Champion d’Europe
  • Si Clément annule et que Pashikyan gagne, Clément est 2e ou 3e en fonction du 2e départage (Buccholz) contre Pingin. Pour le moment Clément a 1/2 point de départage de plus sur le russe. Si Pashikyan annule aussi, c’est exactement la même situation car l’arménien sera 1er au départage. Si Pashiyan perd, Clément, Artem et Bialauski partagent la 1ère place mais le départage du biélarussien est bien trop faible (33 contre 37.5 pour Clément.
  • Si Clément perd et que Pashikyan gagne, Clément est 3e si Kolesov ne gagne pas table 5 avec les noirs. C’est actuellement le seul joueur avec 6/8 qui a un départage qui peut inquiéter Clément (1/2 point de départage de plus pour Kolesov). Si Pashikyan annule la situation est la même à l’exception que Bialauski se retrouve aussi à 7.5 mais sera derrière au départage. A nouveau, il faudrait espérer que Kolesov ne gagne pas. Enfin, le pire scénario, si Pashikyan perd aussi, Clément est certain d’être en dehors du podium car Bialauski avec 7.5 le dépasse et Pashikyan sera devant au départage pour la 3e place.

Bref assez de calculs : Allez Clément, allez champion, gagne cette partie, ce qui assure au pire la 2e place!!!

Clément à Riga aux Championnats d’Europe U10: 6/7 après une victoire Ronde 7!

Magnifique prestation de Clément hier qui a probablement signé sa plus belle victoire du tournoi aux dépens du Turc Turkmen (1820)! Avec 6/7, il est à égalité pour la 2e-4e place et tous les espoirs sont encore permis pour les 2 dernière rondes…

Une magnifique victoire qui redonne le sourire au français!

Clément a t’il relu Molière avant le lancement de cette 7e ronde ? “Que diable allait-il faire dans cette galère? Il ne songeait pas à ce qui est arrivé. – Va-t’en, Scapin, va-t’en vite dire à ce Turc que je vais envoyer la justice après lui.” (Les Fourberies de Scapin, Molière, 1671)… et Clément envoya la justice manu militari avec perte et fracas, poussant les noirs à l’abandon au 28e coup seulement!

Pour la 7e ronde, Clément est retourné à son premier amour : La Sicilienne Grand-Prix. Les deux belligérants, bien préparés, suivirent la théorie de la variante avec 5.Fb5 et après 13.d4, l’auteur de ces lignes préfère légèrement la position blanche grâce à son fort centre et un jeu à venir sans doute plus “naturel” que dans la position noire… C’est l’impression qui s’en dégage après le simple mais efficace 17.Fb3 qui vise dangereusement le pion f7, qui sera la cible clé de la partie. Et après 19.Fg5, la paire de fou est monstrueuse et la position semble déjà perdue pour le turc! La fin de la partie ne se commente pas, elle s’apprécie! Je vous invite donc à regarder en replay l’exécution exemplaire de Clément qui arrive à rentrer en finale avec une qualité et un pion de plus, son adversaire jetant immédiatement l’éponge sans essayer, au 28e coup.

Ainsi, une partie très convaincante pour Clément qui n’a laissé aucune chance à son adversaire, a parfaitement compris la position au sortir de l’ouverture, et -point positif par rapport aux rondes antérieures- n’a pas eu de problèmes de gestion de temps.

Au classement général, le “Pashikyan Show” continue puisque la surprise arménienne s’envole en tête avec 6.5/7, un demi-point d’avance sur le trio Pingin (2040), Kuhn (2023) et Kolesov (1819). Derrière, 4 joueurs avec 5.5/7 peuvent encore viser le podium. Vous pouvez consulter les appariements et résultats du tournoi à ce lien : http://chess-results.com/tnr367947.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30

Aujourd’hui, Clément affrontera avec les noirs table 3 le géorgien Nemsadze (1710 élos), auteur d’un très bon tournoi. Pour suivre la partie, rendez vous sur Chess24 ou la partie de Clément sera retransmise en direct à partir de 14h30 (heure française) à ce lien : https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/european-youth-championship-2018-u10/8/1/3

Une victoire permettrait à Clément de rattraper la tête du tournoi en cas de non victoire de Pashikyan sur Cnejev. Aussi, il faudrait encore sortir les calculatrices ce soir mais avec 7/8, une nulle dans la dernière ronde devrait suffire pour assurer le podium : Allez Clément!!!!

Clément et Jan, amis en dehors de l’échiquier mais aussi un duo explosif qui culmine à eux deux à 3708 élos!

Clément à Riga aux Championnats d’Europe U10: 5/6 après une victoire Ronde 6!

A la faveur d’une victoire hier face à l’azéri Orujov (1692), Clément a reprit sa marche en avant et se repositionne parmi les meilleurs avec 5/6. Avec encore 3 rondes, le sprint final est lancé et le titre est encore à portée de main!

Clément lors de la journée de repos devant la tombe du “magicien de Riga”, Mikhail Tal, champion du monde d’échecs en 1960!

Avec les noirs, Clément est entré dans la fameuse variante qui gambite le pion d5 pour rapidement avoir un avantage de développement. Visiblement en “terra incognita”, l’azéri a répondu par le surprenant (et sans doute mauvais) 10.Db3?! au lieu du plus conventionnel 10.Cc3, ce qui laisse aux noirs une position agréable malgré le pion de moins. Et là, il s’est passé une série de coups que je ne pourrai pas expliquer… Clément réfléchit 17 minutes pour jouer le prometteur et intéressant 11…Da5, son adversaire répond très logiquement par 12.Rb1 et là…Clément dépense 40 (!) minutes pour revenir à la case départ en jouant 12…Dd8??! Ceci va avoir pour conséquence de laisser Clément avec environ 35 minutes alors que nous ne sommes qu’au 12e coup… Par chance, les blancs prennent aussi tout leur temps et au 23e coup les deux joueurs n’ont plus que 5 minutes chacun!

A partir de là, il est clair que la pendule va principalement déterminer du vainqueur avant le 40e coup. Et à ce jeu là, c’est Clément qui va le mieux tirer les marrons du feu car malgré le pion de moins, les noirs ont un jeu plus facile, comme en témoigne le fort 21…b5! Dans une position difficile face à la paire de fous du français et avec plus qu’1 minute à la pendule, l’azéri gaffe par 27.Ce3?? et Clément ne manque pas l’occasion de gagner une pièce en triple-clouant le cavalier e3. Avec une pièce de moins, les blancs continuent par inertie et espèrent une erreur dans le zeitnot… Cependant, la technique de Clément est sans bavure, l’erreur ne viendra pas, et les blancs déposent les armes au 37e coup dans une position désespérée, avant même le contrôle du temps!

En conclusion, encore une partie surprenante avec cette manœuvre Da5-Dd8 de Clément qui lui a couté plus d’1 heure à la pendule et – il faut bien le reconnaître – une partie qui s’est finalement décidée grâce à la pendule. Le plus important est qu’avec 5 points sur 6, Clément partage la 4e-7e place, à un demi-point seulement du trio de tête, composé toujours de la surprise arménienne Pashikyan (1489), du géorgien Nemsadze (1710) et du turc Turkmen (1820). C’est ce dernier que Clément affrontera aujourd’hui, table 2 avec les blancs : Une victoire est impérative pour espérer viser le titre et continuer à nous faire rêver, allez Clément!! Pour suivre la partie, rendez vous sur Chess24 ou la partie de Clément sera retransmise en direct à partir de 14h30 (heure française) à ce lien : https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/european-youth-championship-2018-u10/7/1/2

A noter que dans ce groupe les français sont particulièrement bien placés : Table 9 aujourd’hui aura lieu le duel franco-français Matsumara (1652) – Materia (2033) et l’on ne manquera pas de suivre en direct la partie de Jan Zienkiewicz (1685), table 5 avec les blancs face à la tête de série numéro 4 : L’espagnol Habans, classé 1992 élos

Vous pouvez consulter les appariements et résultats du tournoi à ce lien : http://chess-results.com/tnr367947.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30

 

 

Clément à Riga aux Championnats d’Europe U10: 4/5 après une défaite Ronde 5

.

Une de chute pour Clément! Notre jeune champion a du rendre les armes hier, avec les blancs face à la surprise Arménienne Pashikyan (1489), qui ne restera pas 1400 élos encore très longtemps…

Alors hier, nous avons eu droit à une vraie italienne piano, piano, pianissimo de la part de Clément et de son adversaire! En effet, passons directement au 20e coup ou, après moult manœuvres de part et d’autres, les noirs “commencent” la partie en réagissant par 20…d5 au centre. Après un précipité 22…e4 joué à tempo par son adversaire, il ne fait pas de doute que la position de Clément est meilleure, seulement voilà : Il ne lui reste plus que 11 minutes pour jouer 18 coups et atteindre le contrôle du temps! Les manœuvres de début de partie ont coûté beaucoup de temps aux blancs, et à présent il est clair que l’arménien joue volontairement vite – quitte à être imprécis – pour jouer sur le zeitnot de Clément. La position se complexifie lorsque Pashikyan ramène presque toutes ses pièces sur le roi de Clément, et ce dernier prend la décision -jugée bonne par l’ordi mais contestable d’un point de vue pratique – de gagner une qualité en exilant sa dame en a8 et en laissant le fou c8 pleinement revivre en g4.

29…Cxg2! est bien joué de la part de l’arménien qui trouve la brèche dans la position blanche. La fin de partie est très étrange : Avec encore 16 minutes à la pendule, les noirs loupent un mat en 2 par 31…Ff3+, 32.Cg2 et 32…Dxg2 mat et au lieu de ça, jouent en arrière avec 31…Cg6??. Avec 2 petites minutes à la pendule, c’est trop peu pour Clément qui loupe ici le gain par 32.Cxg4! 32…Dxg4 et 33.Te3 : L’attaque n’est plus très dangereuse et Clément serait resté avec une tour de plus… Nul doute qu’avec 5-10 minutes de plus, Clément n’aurait pas laissé passer sa chance de prendre seul la tête du championnat avec 5/5… Au lieu de ça Clément joue 32.Cg2??, une gaffe qui laisse la position sans espoir après 32…Ff3! et 33…Cf4 qui triple-cloue le cavalier. Le Français devra rendre les armes au 37e coup.

En conclusion, une partie perdue un peu décevante qu’il faudra oublier à l’occasion de la journée de repos aujourd’hui, qui va permettre de recharger les batteries! Dimanche 26 Août pour la ronde 6, Clément affrontera avec les noirs table 4 l’azéri Farid Orujov, un candidat-maître de 1692 élos.

Au classement après 5 rondes, Pashikyan est seul en tête avec 5/5, poursuivit par un quatuor avec 4.5 points, dont la tête de série numéro 1 Pingin. Derrière, Clément partage la 6e-15e place avec 4/5. A noter la présence du français et tête de série numéro 2 Marco Matéria (2033) dans ce groupe qui revient après sa nulle lâchée à la ronde 1. Vous pouvez consulter les appariements et résultats du tournoi à ce lien : http://chess-results.com/tnr367947.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30