Un Messin au pays des Tchèques ! (7) Ronde7 : Théo partage le maillot jaune à 2 rondes de la fin !

L’équipe de France: joueurs et entraîneurs

« Ah, vous êtes du même pays ? … Ben vous n’avez qu’à faire nulle ! » (Vincent Moret)

« La montagne accoucha d’une souris … » (Jean De la Fontaine)

 

Pour une fois , Théo n’écoutera pas son entraîneur ! Avant cette ronde, l’Estonien Pedoson était partit seul en échapée, avec une ½ longueur d’avance sur « le groupe Ciccoli » composé de 4 joueurs (Ciccoli,Persanyi,Dumitresu,et Bassini). Derrière, le peloton emmené par Valentin Mitev (1798) sont en chasse-patate , et devront appuyer fort sur la pédale pour revenir sur l’échapée … A noter que la tête de série N°4 Ronai (1702) est définitivement  laché par le peloton  avec 3/6 seulement ,et devra se battre pour finir dans les délais !

A 3 rondes de la fin, les joueurs abordent le sprint final ! Maintenant les virages vont être de plus en plus dangeureux à négocier ! Pour éviter une chute mortelle dans ce tournoi , il va falloir mettre le grand braquet !

Bassini Emile

Duel franco-français aujourd’hui table 2 . A l’affiche , Ciccoli (1878) – Bassini (1569) Lorraine VS Ile de France !  Un gros choc en prévision , étant donné que le perdant devra abandonner définitivement la course au maillot jaune !

 

Et pourtant,  la montagne accoucha d’une souris ! En effet, Emile Bassini n’aura pas vu le jour dans cette partie .  Il a souffert  , seul, la tête dans le guidon tel un Poulidor dans les côtes à 12% du mont Ventoux !

A nouveau, Théo ouvre l’échiquier par un coup à chaque fois différent . Aujourd’hui au menu … (1.g3) . Finalement, les joueurs transposent dans une Anglaise. Au 11e coup, le Parisien joue Fou prend a2 , un coup de fou douteux , puis gaffe par (12…e4 ??) .Théo réplique par le très fort (13.Da4 !) . Au 14e coup, Théo menace de gagner une pièce par Ce5 , faisant pression sur le Cavalier c6, étant donné que le noirs n’ont pas encore roqué . Le Parisien gaffe à nouveau par (14…O-O ??)( petit roque) . L’ordinateur trouve un sauvetage extraordinaire pour les Noirs , il fallait jouer (14…Rf8 !!) et au bout de la combinaison , Théo a une Dame de moins … Mais 3 pièces pour la Dame !! ,avec une position gagnante pour Théo , mais  « moins pire » pour le joueur de Bois-Colombes .  Bassini croyait regagner le cavalier par une combinaison … Mais le Messin a vu un coup de plus que le  Parisien en contrant la combinaison de Bassini ! (16.Cavalier prends e7 échec !) , la dame blanche est imprenable à cause de l’échec ! Cette combinaison en engendre une autre , Bassini est obligé de donner sa dame contre une Tour et un Fou , ce qui rend la tache encore plus simple au  joueur de l’EFE Metz . Résultat des courses , Théo a l’équivalent d’une tour de plus dès le 18e coup ! La suite de la partie est blitzée par les 2 protagonistes . Dans une finale D+6 pions pour Théo , contre T+5 pions , Théo va aller chercher tout les pions noirs un par un . Ensuite, il échange sa dame contre la tour noir pour transposer dans une finale de pions avec 3 pions de plus pour Théo au 35e coup . Emile Bassini va pourtant jouer la partie jusqu’au bout avec plus que son roi sur l’échiquier , éspérant sans doute un pat J Ce qui bien sûr n’arrivera pas , et la cause est entendue au 45e coup ….

 

Une belle partie tactique pour Théo, bien que le gain fut facilité frâce aux gaffes de l’adversaire . Théo partage donc la tête du tournoi en compagnie de Aleksander Pedoson . Un trio (Persanyi,Mitev,Dumitrescu) est juste derrière à ½ point . Les appareiments de demain :

1. Théo Ciccoli (FRA) 1878 (5,5)        VS       Dumitrescu Pavel 1692(5)

Dumitrescu Matei Pavel

2. Valentin Mitev 1798 (5)        VS         Aleksander Pedoson 1657 (5,5)

3. Elise Tomasi (FRA) 1532 (4,5)      VS     Barnabas Persanyi 1737 (5)

4. Matas Indriunas 1687 (4,5)        VS        Daniils Horobrijs 1548 (4,5)

5. Beline Yuan (FRA) 1508 (4,5)        VS       Emile Bassini (FRA) 1569 (4,5)

Encore « une finale » pour Théo , demain à 15h . Notons que 4 Français sont parmi  les 10 premiers à 2 rondes de la fin !

 

Le lien vers les parties en direct , début à 15h heure française :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

 

Alexis Cahen

 

PS : N’hésitez pas à consulter l’article en dessous de celui ci et de répondre au diagramme de la semaine ! 🙂

 

Un Messin au pays des Tchèques ! (5) Ronde5 : Un quatuor en tête avec 3/4 …

«Un bon joueur a toujours de la chance … » (José Raoul Capablanca)

C’est Capablanca , le champion du monde Cubain qui avait prononcé ces paroles . Théo rencontrait aujourd’hui l’Estonien Aleksander Pedoson (1657). Il avait la chance de jouer avec les blancs un adversaire avec un élo inférieur à ceux joués précédemment . Le but du jour était simple : Il fallait scorer !

 

Pedoson Georg Aleksander

Pour cette ronde 5, Théo nous démontre, à nouveau sa connaissance de nombreuses ouvertures . Après (1.c4) , (1.d4) , c’est maintenant par (1.Cf3) que Théo décide d’ouvrir. A haut niveau, on dit qu’il ne faut jamais jouer 2 fois la même ouverture dans  le même tournoi . Théo suit déjà cette « règle » Finalement , les deux joueurs transposent rapidement dans une position d’Anglaise. Après le débat théorique habituel, quelque chose d’étrange va se passer au 13e coup : Après (13.Dd2 ? ,Ca5 !) Théo est obligé de rejouer sa dame par (14.Dd3). Puis, l’Estonien plante un Cavalier en c4 au 15e coup . Les noirs sont un peu mieux… Au 18e coup, Théo parvient à échanger le fort cavalier. Théo égalise la position ce qui est normalement le travail des noirs et non pas des blancs ! De longues manœuvres s’en suivent , et l’Estonien obtient un bon avantage d’espace au 29e coup. Puis, au 32e coup alors que la position de Théo commence à se dégrader , le Messin propose nulle … et l’Estonien accepte !! Il a eu sans doute peur de continuer face à un adversaire qui lui rendait plus de 200 point élos d’écart ! Un bon joueur a toujours de la chance !

 

Ne nous voilons pas la face : Ce match nul concédé est clairement un coup dur pour le Français . Aujourd’hui il n’a pas été convaincant du tout. N’obtenant rien pendant toute la partie, malgré les pièces blanches , Théo n’a pas pu  lutter pour prétendre à l’avantage. Par contre, il a été très malin de proposer nulle lorsque il sentait que ça commençait à chauffer pour lui ! Il se doutait que l’Estonien prendrait peur face à un joueur de 200 élos de plus que lui ! Désormais il faudra que Théo élève son niveau de jeu si il veut gagner le tournoi . Les 2 prochaines parties seront décisives pour aborder le money-time ! Théo n’aura plus le droit à l’erreur !

 

Grâce à la victoire de Persanyi (3) sur Mitev (3,5) , 4 joueurs sont désormais en tête avec 3/4 : Ciccoli,Pedoson,Persanyi et le très surprenant Letton Daniils Horobrijs (1548) qui vient d’aligner 3 victoires de rang , face à des joueurs plus fort que lui ! Un groupe de 5 jeunes (dont le Français Bassini !) sont en chasse-patate à ½ longueur du quatuor de tête .

 

Au cinéma demain lors de la séance de 15h !

1. Barnabas Persanyi 1737 (4)       VS       Théo Ciccoli 1878 (4)

Persanyi Barnabas

2. Aleksander Pedoson 1657 (4)        VS       Daniils Horobrijs 1548 (4)

 

La tête de série N°1 contre la N°3 , un match passionnant en perspective !

 

Le lien vers les parties en direct , début à 15h heure française :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

Le lien vers l’article de la ronde précédente :

http://efemetz.unblog.fr/2014/08/30/un-messin-au-pays-des-tcheques-4-ronde4-une-nulle-en-demi-teinte/

 

Alexis Cahen

 

Un Messin au pays des Tchèques ! (4) Ronde4 : Une nulle en demi teinte …

« Il n’y a pas de sport plus violent que les échecs » (Garry Kasparov)

Garry Kasparov, le 13e champion du monde a entièrement raison . Sur l’échiquier , le combat peut être très violent , et la lute vers le gain , âpre. La tension que peuvent ressentir les joueurs peut être extrêmement forte . Pour cette 4e ronde , Théo rencontrait le Bulgare Valentin Mitev (1798) , la tête de série n°2. Ce match au sommet, allait forcément rendre la tâche difficile pour le perdant , de remporter le tournoi …

Le moins que l’on puisse dire c’est que Théo voulait vraiment le scalp de son adversaire malgré les pièces noires . Après (1.d4,g6,2.c4,Fg7,3.Cc3,c5,4.d5), on s’attendait à ce que Théo joue (4…Cf6 ou d6) en poursuivant dans une Bénoni classique … Mais non , Théo réplique par le très surprenant (4… Fou prend c3 !?) ,échangeant son fou du roque contre le cavalier c3 pour désorganiser la structure de pions blancs : C’est une Dzindzi Indienne ! Le but est d’obtenir du jeu sur les pions c doublés en milieu de partie .  Le ton était donné ! Il s’agit sans  aucun doute d’une préparation de Vincent . Le Bulgare ne semble pas très surpris et joue petit roque au 12e coup.Théo jette de l’huile sur le feu en jouant grand roque ! Roque opposé , le premier à percer avec son attaque devrait gagner ! Tandis que  le Bulgare tente d’ouvrir les lignes au centre , Théo perce par (18…h4 !) Malheureusement pour le Français , le Bulgare garde la tête froide et échange les Dames au bon moment , pour rentrer dans un début de finale égal . Théo tente d’ouvrir des lignes par (32…b5) pour essayer de prendre l’avantage , mais une nouvelle fois , la main du Bulgare ne tremble pas . Au 36e coup les 2 joueurs rentrent dans une finale avec T+T+C et 5 pions de chaque côté mais avec un petit avantage pour Théo … Un coup plus tard, au 37e coup , le Bulgare propose nulle …. Et Théo n’insistera pas plus: ½-½ Pour résumer , un début et un milieu de partie explosif , et une nulle peut être acceptée trop vite pour Théo … Mais qui sait  ce qui aurait bien pu se passer ! Et puis , une nulle avec les noirs contre son plus proche poursuivant à l’élo n’est pas une mauvaise opération après tout ! Bref , un résultat mi figue mi raisin !

Grâce à la victoire de l’estonien Pedoson (2,5) face à Persanyi (3,5) , Théo reste dans le trio de tête composé de Théo , son adversaire Mitev et donc l’estonien Pedoson qui intègre le groupe à 3,5/4 .

Voici les appariement de demain :

1. Ciccoli Théo (FRA) 1878 (3,5)       VS       Pedoson Aleksander 1657 (3,5)

2. Persanyi Barnabas 1737 (3)      VS      Mitev Valentin 1798 (3,5)

3. Bassini Emile (FRA) 1569 (3)     VS        Dumitrescu Pavel  1692 (3)

 

Demain , la victoire permettrait  à Théo  de prendre une bonne avance avant le sprint final . De plus , il recontre un adversaire un peu plus faible à l’élo , et avec les blancs … A noter le choc Franco-Français de demain entre Yuan Beline et Camille Ginovart table 6 .

 

Le lien vers les parties en direct , début à 15h heure française :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

Le lien vers l’article de la ronde précédente :

http://efemetz.unblog.fr/2014/08/29/un-messin-au-pays-des-tcheques-3-ronde3-la-passe-de-trois-pour-le-francais/

 

Alexis Cahen

 

 

 

 

 

Un Messin au pays des Tchèques ! (3) Ronde3 : La passe de trois pour le Français !

Aux échecs,c’est celui qui commet l’avant dernière faute qui gagne »  (Xavier Tartacover)

Pour cette ronde 3 , c’est le grand Xavier Tartacover qui nous offre la citation du jour.  Pourtant, durant les 22 premiers coups de la partie , aucune grosse faute n’a été commise de la part des 2 joueurs. Cet après midi, Théo rencontrait la tête de série n°4, le hongrois Balazs Akos Ronai (1702. Une partie très importante pour la suite du tournoi ! Pour rappel, la cadence est de 1h30+30 sec par coup pour toute la partie. Maintenant , place aux commentaires !

Ronaï Akos Balzs

Après avoir ouvert par (1.c4) lors de la 1ere ronde , Théo décide de jouer (1.d4) pour cette 3e partie . Après le (1…d5) de son adversaire , Théo joue fou f4 : Le début de Londres . Cette ouverture , a été popularisée en Lorraine par Vincent Moret (l’entraîneur du club) il y à 5 ans environ. L’adversaire joue rapidement ses coups , il a été sans doute préparé sur le début de Londres . Théo accuse un petit retard à la pendule après 12 coups , 53 min pour le Français  1h10 pour le hongrois . Au 16e coup , Théo trouve le bon plan , (16.e4 !) qui désorganise la structure de pions des noirs .Théo en profite pour échanger son cavalier contre le fou du hongrois qui possède désormais un pion e isolé , donc faible. Dans une position à peu près égale , l’espoir hongrois est le 1er à commetre une faute , il perd un pion au 24e coup grâce à une tactique de Théo , qui était pourtant facile à contrer . Puis une imprécition du hongrois 3 coups plus tard permet à Théo de transposer dans une finale avec D+T et 6 pions contre D+T et 5 pions . Théo a donc un pion de plus . Qui plus est , les noirs ont un pion en d3 très faible… Mais de manière étrange , Théo réplique à tempo et rend son pion de plus 3 coups plus tard ! La dernière gaffe sera de la part du hongrois, au 30e coup. Théo attaque la tour noire et le pion noir en a7 , l’adversaire pouvait défendre le pion en mettant la tour derrière le pion , ce qui donnait une position avec petit avantage blanc, mais compliquée. Au lieu de ça , il choisit de donner le pion , et de transposer au 33e coup dans une finale de tours avec 1 pion de plus pour théo . La règle dit « 3 pions contre 2 sur la même aile = nulle » sauf que les noirs doivent faire preuve d’une défense très précise , ce qui est extremement difficile pour un joueur de 1700 élos ! En effet , cette règle ne se confirme qu’à haut niveau . Théo progresse dans sa position , doucement mais sûrement  Au 48e coup , le hongrois se trompe en jouant (48…Td1 ?) alors que (48…Td7 !) conservait encore quelques espoirs de nulle . Au 51e coup, Théo gagne le pion h5, avec 2 pions passés/ liés de plus , ce n’est plus qu’une question de temps . Le hongrois rend les armes au 60e coup après 3h30 de jeu !

 

Grâce à cette belle victoire (certes moins convaincante que les 2 premières parties , mais belle quand même ) Théo intègre un groupe de 3 joueurs à 100% , les 3 meilleurs élos du tournoi en personne ! Côté Français , journée faste avec 4 points marqués sur 5 dont les victoires de Ciccoli,Bassini et Ginovart et les 2 nulles de Tomasi et Yuan.

Ronde 5 très importante pour le classement avec les gros chocs suivants :

Table 1 : Valentin Mitev 1798 (3)    VS    Théo Ciccoli 1878 (3)

Valentin Mitev

Table 2 : Georg Aleksander 1657 (2,5)   VS    Persanyi Barnabas 1737 (3)

La tête de série N°1 face au N°2 , LE match au sommet de cette 5e ronde ! Demain 15h.

 

Le lien vers les parties en direct :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

Le lien vers l’article de la ronde précédente :

http://efemetz.unblog.fr/2014/08/28/un-messin-au-pays-des-tcheques-ronde-2-un-tcheque-pour-theo/

 

Alexis Cahen

Un Messin au pays des Tchèques ! (2) Ronde 2 : Un (T)chèque pour Théo !

« La tactique est l’élément le plus important du milieu de jeu » (Siegbert Tarrasch)

C’est cette citation de Tarrasch qui peut résumer la partie de Théo face au Tchèque Richard Stalmach (1586).Théo décida d’utiliser le Gambit Benko (l’une des ouvertures préférée du bambin !). Le gambit Benko consiste en un sacrifice de pion , en compensation d’une forte attaque à l’aile dame . L’un des thèmes de cette ouverture est les manœuvres de cavaliers. En effet , après Cf6,Cfd7,Cb6  le cavalier bondit en c4 au 13e coup , le but de cette longue manœuvre de cavalier . Après des coups de défense peu précis de la part de son adversaire , Théo prend rapidement l’avantage ! Une fois le travail du cavalier c4 terminé , c’est au tour de l’autre de prendre le relai ! Théo place le fort coup Cd3 au 22e coup , un beau coup tactique décisif ! Tout d’un coup la défense blanche s’écroule , et le Tchèque perd son cavalier. Les menaces de mat posent aux blancs des problèmes insolubles , et le Tchèque se fait mater au 32e coup !

Richard Stalmach

Avec 2 victoires convaincantes,  le Messin affirme bien son statut de favori ! Coté français, c’est la bérézina aujourd’hui ! A part Théo , tous les autres Français perdent leurs parties . Si ce n’est une nulle table 6 , aucune surprise n’a eu lieu dans le haut de tableau . 7 participants sont en tête à 2/2 , il s’agit  là de tous les favoris ,à l’exception du n°6 élo du tournoi , contraint à la nulle .

 

Demain , les choses sérieuses commencent pour Théo , opposé, avec les pièces blanches au hongrois Balazs  Akos Ronai (1702), tête de série n°4. La victoire permettrait à Théo d’écarter un outsider sérieux  et d’intégrer un groupe de 3 ou 4 joueurs à 100% . Début des hostilités demain 15 H …

 

Le lien vers les parties en direct :

http://sach2.csprint.sk/euyccu10/tfd12.htm

Le lien vers les résultats , appariement , classements … :

http://www.chess-results.com/tnr143003.aspx?lan=20&art=0&turdet=YES&flag=30&wi=984

Le lien vers l’article de la ronde précédente :

http://efemetz.unblog.fr/2014/08/27/un-messin-au-pays-des-tcheques/

 

Alexis Cahen